10. Octobre au potager - Le blog de Kokopelli (2023)

Une fois les fruits des derniers légumes d’été récoltés, arrachez les plants sans tarder et installez les cultures d’hiver afin de leur permettre de s’enraciner avant les premières gelées… Profitez-en pour travailler, avant de mettre en place les plantations suivantes et en fonction des besoins, le sol sans pour autant le retourner ou le labourer. Aérez-le simplement — à l’aide d’une aéro-bêche — tout en y ôtant les herbes indésirables !

Dans les régions humides et froides, où les limaces et autres gastéropodes voraces pullulent, ne paillez pas l’hiver ! Vous ne feriez qu’offrir le gîte et le couvert à ces charmants gluants. Ils ne feront, par la suite, qu’une bouchée de vos semis à l’arrivée des beaux jours… De surcroît, la paille, qui protège à merveille le sol des rayons du soleil, aura tendance à l’empêcher de profiter de la chaleur printanière et à ralentir la croissance des premiers semis. Utilisez plutôt des déchets verts relativement fins et à la décomposition plus rapide comme les tontes de gazon. Les limaces y sont moins bien logées et au printemps, il n’en restera quasiment plus rien. Vous pourrez alors travaillez superficiellement vos planches de culture afin de leur permettre de se réchauffer. Semez ou plantez et placez à nouveau un couvert végétal plus épais autour des jeunes plantes.

Bien évidemment, l’utilisation des engrais verts a aussi de multiples avantages ! Ils couvrent le sol tout en l’ameublissant et en lui apportant des nutriments sans pour autant servir d’habitat aux gastéropodes et aux mulots !

En octobre, le froid s’installe doucement et l‘ensoleillement raccourcit à vue d’œil. Malgré tout, il reste de nombreux semis à faire. Dans les régions méridionales, le soleil d’automne offre encore de belles et chaudes journées entrecoupées d’épisodes pluvieux bénéfiques au jardin : un temps idéal à la germination des espèces potagères d’arrière-saison. Dans les régions les plus fraîches, ou en altitude, les semis en pleine terreplus délicats mais toujours possibles à condition de sélectionner des variétés rustiques nécessiteront peut-être un voile d’hivernage, type P17 ou P30, lors de l’apparition des jeunes plantules, afin de les abriter et les endurcir.

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (1)

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (2)

Les semis d’octobre en pépinière/sous abri

Sous abris, semez en caissette les choux fleurs – qu’il faudra protéger tout l’hiver pour un repiquage au printemps – et les laitues d’hiver afin de les transplanter 3 à 4 semaines plus tard.

Les épinards, les mâches et les chicorées peuvent également être semées directement en pleine terre ou en bacs.

Semer en extérieur au mois d’octobre

Les légumes feuilles regorgent de vitamines et minéraux essentiels à la formation osseuse, notamment le calcium, le magnésium, le bore et la vitamine K ! Semez en octobre les épinards, les laitues d’hivers, les mâches à petites graines et la roquette.

Semez les fèves et les petits pois durant la première quinzaine d’octobre ou jusqu’à début novembre dans les départements les plus doux. Au printemps, vos plantations pourront ainsi croître à loisir et bénéficier des tout premiers rayons de soleil de la saison. Vous bénéficierez de récoltes plus précoces et plus abondantes qu’avec un semi printanier.

Radis de tous les mois et navets peuvent également être semés durant les deux premières semaines d’octobre et dans les régions du midi, semez les carottes hâtives et courtes afin d’en profiter au printemps !

Les engrais verts, comme l’avoine, le seigle, la phacélie, la vesce d’hiver ou encore la moutarde, se sèment aussi en octobre. Ils protègent efficacement le sol durant l’hiver tout en garantissant un apport important d’azote assimilable et de matière organique pour la saison prochaine.

Repiquez les laitues d’automne et d’hiver et les chicorées, que vous avez semées en septembre, ainsi que les poireaux d’hiver (qui font maintenant la grosseur d’un stylo), les ciboules, les choux cabus et les oignons. Dans les régions fraîches, pensez à protéger vos jeunes plants à l’aide de cloches ou de voiles de d’hivernage type P17 ou P30.

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (4)

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (5)

En octobre, vous pouvez encore profiter – surtout en zone méridionale – des légumes d’été. Les tomates, les aubergines et les poivrons peuvent vous offrir quelques récoltes automnales, néanmoins veillez à tailler les tiges et les feuilles atteintes de maladies – mildiou, oïdium, etc. – pour épargner la zone de culture d’une possible contamination. Ne compostez pas ces déchets verts sous peine de risquer de propager ces pathologies la saison suivante. Éliminer également les trop jeunes fruits qui n’auront pas la chance, faute de chaleur et de lumière, de mûrir afin de permettre à la plante de mettre son énergie à disposition de ceux plus matures.

Ce mois-ci, le panier du jardin se garnit de récoltes de légumes racines (radis, carottes, panais, navets, choux raves, betteraves, rutabaga, etc.), de légumes feuilles (laitues d’automnes, cotes de blettes, céleris, brocolis, etc.) et de légumes fruits (courges et courgette, tomates, aubergines et poivrons, physalis, concombre, etc.) !

N’arrosez plus vos cucurbitacées et laissez sécher, sur pied, les pédoncules des fruits avant de les récolter. N’hésitez pas à les surélever, à l’aide d’une planchette et de briques ou d’une cagette retournée, afin de les protéger de l’humidité du sol et favoriser ainsi leur bonne conservation.

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (6)

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (7)

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (8)

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (9)

Au mois d’octobre, conservez les graines des derniers fruits des légumes d’été, tomates, poivrons, aubergines, etc. Rendez-vous sur l’article de septembre pour plus de détail à ce sujet ou tout simplement dans la rubrique “Conseil de Jardinage” pour découvrir, espèce par espèce, nos conseils en matière de production de semences.

Au début du moins, récoltez les haricots secs avec la plante entière, racines comprises, rassemblez-les en bouquets et suspendez-les dans un endroit sec et ventilé pour terminer le séchage. Vous pourrez, une fois les gousses très craquantes sous les doigts, les égrainer et congeler durant 2 semaines afin de tuer, avant qu’elles ne se développent trop, les larves de bruche.

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (10)

L’automne est là et s’accompagne des premières soupes et gratins de potimarron et autres cucurbitacées délicieuses ! Ne compostez pas les semences des fruits ainsi consommés ! Placez-les dans grand récipient en y ajoutant 1/3 d’eau. Faites fermenter, en remuant plusieurs fois par jour si possible, jusqu’à ce que les bouts de chair et les filaments soient presque totalement digérés. Attention de ne pas laisser la préparation entrer en putréfaction, cela risquerait d’affecter la germination. Filtrez ensuite et lavez les graines à grande eau. À ce stade, vous obtenez déjà un résultat largement suffisant pour une utilisation amateur, mais vous pouvez aller encore plus loin en faisant un dernier tri par flottaison : placez les semences dans un grand récipient et remplissez-le d’eau, mélanger très légèrement et laissez les graines les plus lourdes tomber au fond. En versant doucement, éliminez les vides et les déchets flottant à la surface. Répétez l’opération autant de fois que nécessaire ! Étalez-les ensuite sur un vieux drap, ou sur une moustiquaire, dans un endroit sec et ventilé. Durant tout le processus de séchage, frottez-les chaque jour entre vos mains afin qu’elles ne s’agglomèrent pas entre elles. Une fois sèches, conservez-les dans un sachet kraft, ou dans un bocal, à l’abri de l’humidité et de la lumière.

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (11)

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (12)

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (13)

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (14)

En octobre, les récoltes de champignons vont bon train ! Ne vous contentez pas des plus connus et munissez-vous d’un bon livre sur le sujet afin de ne prendre aucun risque. Amanites des césars, bolets à pied rouges, rosé de prés, cèpe de bordeaux, langue de bœuf et trompettes de la mort sont quelques exemples des merveilles qu’offrent prairies, sous-bois et forêts en automne…

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (15)

10. Octobreau potager - Le blog de Kokopelli (16)

Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Jamar Nader

Last Updated: 03/13/2023

Views: 5744

Rating: 4.4 / 5 (55 voted)

Reviews: 86% of readers found this page helpful

Author information

Name: Jamar Nader

Birthday: 1995-02-28

Address: Apt. 536 6162 Reichel Greens, Port Zackaryside, CT 22682-9804

Phone: +9958384818317

Job: IT Representative

Hobby: Scrapbooking, Hiking, Hunting, Kite flying, Blacksmithing, Video gaming, Foraging

Introduction: My name is Jamar Nader, I am a fine, shiny, colorful, bright, nice, perfect, curious person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.